UN VOYAGE DANS L’UNIVERS DES MIRACLES. UNE CONVERSATION AVEC PAM GROUT, BESTSELLER AU NEW YORK TIME.

**Version française réalisée avec ma soeur Marie-lou Caisse: voir lien YouTube !



Le confinement nous a tous cloués au sol, mis un arrêt sec à nos projets de voyage, nos déplacements et nos départs imminents vers d’autres horizons. Tout comme moi, jour après jour, vous avez dû faire face à vous-même n’est-ce pas? Introspectif, vous avez aujourd’hui probablement un nouveau regard sur votre vie, peut-être même que vous avez entamé un grand voyage intérieur ?


En plus du ménage de mes tiroirs, j’ai rafraîchi mon esprit avec des lectures inspirantes dans le but de passer le temps et de détourner mon attention des mauvaises nouvelles. Depuis mars 2020, j’ai décidé de lire que des livres et des articles qui apporteraient du bonheur à mon âme!


C’est alors que j’ai découvert Pam Grout durant le premier “lock down” à Chypre. J’ai lu E-Squared “EQ2 : 9 expériences qui prouvent que nos pensées créent notre réalité”. Bien que j’ai toujours su intérieurement que cela était vrai, j’ai eu envie d’aller plus loin et de faire ces expériences, que j’ai réussies soit dit en passant! J’ai tellement aimé son style d’écriture et ses propos d’une telle fraîcheur, moderne même ! Ces hypothèses s’appuient sur une tonne de citations et références d’auteurs de tous les temps en plus de l’expérience de sa propre vie et de ses observations.


Alors comme un voyage, laissez-moi vous amener au Kansas, dans l’univers incroyable de Pam Grout. Elle m’a accordé une entrevue le 12 février dernier et c’est avec un immense plaisir que je vous partage notre conversation, qui porte principalement sur le pouvoir de nos pensées et comment créer notre vie de rêve! Une entrevue magique et mémorable...À LIRE JUSTE ICI SOUS LE LIEN VIDÉO.



Ou bien, écoutez l’entretien en version originale anglaise sur ma chaîne YouTube.


S.C. Pam, parlez-moi de E-Squared et de son succès ! (Première publication 2013)


P.G.

Ce livre a été “best seller” au New York Times durant 40 semaines. À cette époque, je n’ai pas vraiment réalisé ce qui se passait. Ma maison d’édition m’envoyait du champagne et ils étaient tous tellement excités de ce succès. Et c’était génial, c’est le rêve de bien des auteurs de vivre cela, mais cela ne semblait pas si gros à l’époque, pour moi en fait. E-Squared est le 16e livre que j’ai écrit alors après cette nouvelle, je poursuivais ma vie d’auteur tout simplement. J’écris depuis si longtemps et je suis chanceuse de faire ce métier que j’aime, mais je sais que ce ne sont pas tous les livres qui deviennent best-seller.


E-Squared a été traduit dans plus de 40 langues. J’ai aussi un autre livre sur la pratique de la respiration, cela s’appelle “Jump Start Your Metabolism” et il fut aussi traduit dans des langues que je ne connaissais même pas! Je sais qu’il a été traduit dans des pays comme la Russie et l’Iran.

Me voici, provenant d’une petite ville au Kansas et les gens à travers le monde lisent mes livres. C’est incroyable!! Cela me surprend toujours.



Je sais que nous sommes connectés ensemble à travers le monde, à un certain niveau, mais nous l'oublions. Mon travail est de me rappeler cette réalité et de le rappeler aux autres… je crois qu’un jour on va tous se réveiller et découvrir que c’est la vérité et que c’est vers cela que l’être humain se dirige, vers cette réalisation.



SC. Je crois que vos écrits et votre discours parlent d’une vérité pure. Je sens que nous savons tous à l’intérieur de nous que nous influençons notre réalité avec nos pensées, que nous sommes les dirigeants de notre vie, que nous influençons les événements extérieurs de la façon dont nous pensons à l’intérieur. Quand avez-vous découvert cette vérité?


P.G.

Quand j’étais au secondaire, je voulais avoir une peau parfaite! Je déclarais avant de me coucher : “demain matin je vais me réveiller avec une magnifique peau!”. J’ai toujours fait des affirmations.

Quand et comment je me suis dit que cela fonctionnait comme ça, je ne suis pas certaine ? Mais j’ai toujours su au fond de moi et encore je crois que tout le monde sait cette vérité.

Par contre, on nous apprend dans la vie et la société dans laquelle on vit que non, ça ne se peut pas, on doit suivre les règles pré-établies, on nous enseigne le contraire. C’est un entraînement culturel dont il faut se défaire…


Il faut revenir comme un enfant, je pense en fait qu’il faut demeurer émerveillé et créatif comme un enfant. En fait, c’est Pablo Picasso qui disait que tous les enfants sont des artistes, mais le problème c’est de rester créatif quand on vieillit. On doit apprendre à redevenir émerveillé comme un enfant.



S.C. Maintenant que vous avez 65 ans et que vous avez vécu toute votre vie en pensant ainsi, vous avez énormément d’expériences dans ce domaine et avec cette façon de penser. Vous êtes probablement totalement convaincu que c’est la vérité!?


Comme on dit, on ne peut pas ne pas de-boire ce que l’on vient de boire!

Une fois que tu reconnais cette vérité, tu le sais. Tu peux oublier parfois dans le cours de la vie, mais tu le sais que c’est la vérité. J’ai toujours cru que nos pensées créent notre réalité, mais depuis que j’ai écrit E-Squared et comme ce fut un gros succès, beaucoup de gens ont acheté le livre et ont fait les expériences. Alors je reçois toujours des courriels des lecteurs qui ont acheté le livre, de partout dans le monde, jour après jour avec des histoires incroyables de succès. Je veux dire, des centaines de messages, jour après jour… Chaque courriel débutait avec :” Pam, tu ne croiras jamais ce qui m’est arrivé!”. Haha ! Tout le monde me raconte leurs histoires incroyables de miracles qui arrivent. Non seulement mes mots ont inspiré tous ces gens, mais la lecture de leurs histoires m’a inspiré à leur tour.


C’est comme le record du 4 minutes pour 1 mile à la course à pied : les gens se sont rendu compte que c’était possible d’accomplir cette performance. Je crois que plus nous entendons ces histoires de “possibilités” chez les autres que nous comprenons enfin que nous pouvons aussi accomplir des miracles. Chaque fois que quelqu’un démontre un certain dépassement ou une nouvelle façon de faire les choses qui fonctionnent, cela permet alors aux autres aussi de se dépasser.


Cela nous ouvre les yeux sur plus de possibilités. Cela nous permet de faire ce que l’on croyait impossible, car soudainement cela devient possible. C’est important de partager vos succès et miracles avec les autres.


Vous savez, je crois qu’aujourd’hui nous avons une conversation sainte. Je veux dire que nous amplifions ce message à un certain niveau. Même si c’est juste moi et toi et que personne d’autre n’écoute, nous transmettons cette énergie dans l’univers. Alors je crois que c’est important.


PAM ET SA FILLE TAZ.


S.C D’après vous, à quand remonte dans l’histoire cette façon de penser ?


P.M. Ce message remonte très très loin. Je crois que ce message était clair dans la bible. “Demandez et vous recevrez”. Ce message remonte à très très loin. Certains vont appeler cela la prière, cette façon de se recueillir et de demander de l’aide d’une force autre. Je vais prier pour que quelque chose m’arrive. C’est quelque part comme émettre une intention/affirmation.


Moi, ce que je dis, c’est que nous n’avons pas besoin d’être religieux ou croyants pour émettre des intentions et voir des résultats dans nos vies. Cela donne la permission à tout le monde d’utiliser cette force et elle travaille pour tout le monde, que tu sois religieux ou non…


Nous interagissons constamment avec cette force, tous les jours que vous en êtes conscients ou non.

Cette force est toujours présente dans nos vies, que l’on en soit conscient ou non. On peut ne pas adhérer à cela, ne pas croire en cette puissance et cela va se refléter dans nos vies.

Je crois que c’est bien mieux de reconnaître qu’il y a une super énergie qui est plus grande que moi, interagir avec elle et savoir que je peux l’influencer dans une direction qui est bonne pour moi, et de le faire plus consciemment.


Nos mots ont une énergie , mais c’est surtout nos sensations lorsque nous émettons des mots qui affectent le champ d’énergie. En fait, ce sont surtout nos pensées qui agissent : bonnes ou mauvaises.

Nos pensées négatives bloquent le chemin…cette force veut toujours interagir avec nous, mais parfois nos pensées sont dans le chemin. Ils bloquent parce que nous avons des pensées qui sont liées à notre éducation, des croyances accumulées depuis notre naissance qui ne sont pas en harmonie avec ce que l’on désire par exemple.


Je crois que cette force est amour et elle souhaite le bonheur de tout un chacun…

Nos peurs peuvent bloquer la croyance que nous sommes pris en charge par la vie par exemple.

En fait, si nous pouvons éliminer plusieurs conditionnements et croyances limitatives (pensées négatives et peurs) cette force peut fonctionner beaucoup plus facilement à travers nous.



S.C. Comment pouvons-nous éliminer nos pensées de peurs et nos vieux schémas de pensées?


P.G. D’abord, ne pas prendre les pensées négatives trop au sérieux. Quand une pensée que je n’aime pas monte à la surface, je me demande toujours si cette pensée est vraie. Et je me dis, ce n’est pas un “feeling” qui me sert dans la vie cette pensée! Parfois, je demande l’aide de cette grande force!

Et alors, je ne m’attache pas à cela, je laisse passer ces pensées…

Je dis toujours, ne laissez pas ces pensées monter une tente de camping dans votre tête! Ne pas lui servir un cocktail non plus. Haha! Il faut seulement les laisser aller sans leur donner trop d’attention et sans les amplifier.


Observez-les passer et surtout, ne créez pas un gros drame avec elles! Ne leur donnez pas de l’essence non plus! Ce sont juste des pensées négatives, ce n’est pas si grave, tout le monde a des pensées négatives… Par contre je dirais aussi de ne pas les ignorer non plus, car elles vont revenir.

Ignorer est très différent que d'observer. Il faut les regarder partir en leur disant qu’ils ne veulent rien dire.




S.C. Pourquoi semble-t-il que la plupart des gens ont de la difficulté à manifester leurs vies de rêves ? Comme s’ils restaient pris dans une vie qui ne leur convenait pas.


P.M.

Je crois que cela revient à parler des pensées de peurs et de doutes encore. Quand les gens émettent une intention, ils focalisent plus sur ce qu’ils leur manquent, sur ce qu’ils n’ont pas, plutôt que sur ce qu’ils ont. C’est un paradoxe ici…

J’explique cela dans mon livre « Thank and grow rich », que le mieux est de s’aligner sur une énergie de gratitude qui elle se rapproche plus près de cette force. Pour moi, maintenant, je suis plus dans cette énergie et moins dans le vouloir des choses à tout prix. Je fais beaucoup confiance en cette force, je sais qu’elle me supporte et m’apporte tout ce dont j’ai besoin. Je me retire du chemin si je peux m’exprimer ainsi, j’ai assez fait et vu cette force en œuvre que je fais totalement confiance en elle maintenant.


Par exemple, cette année je n’ai pas pu voyager à cause de la pandémie. Toutes mes conférences ont été annulées. Au lieu de vivre dans la peur de cette situation, j’ai fait confiance. Et ce qui est drôle c’est que malgré cela, je continue de recevoir de l’argent, je continue de faire des choses. Je suis béni par cette force. On croit que nous devons travailler très fort et souffrir pour obtenir des résultats, mais non! Plusieurs « coach » essaie de donner la recette pour parvenir à nos fins, etc.

Mais ce que je dis, c'est que si vous vivez dans un état de gratitude alors cette force, qui veut vous bénir, qui veut vous donner plus et qui veut vous guider, sera beaucoup plus en mesure de le faire quand vous êtes dans un état d’appréciation de ce que vous avez déjà.


On bloque cette force parce que l’on passe beaucoup de temps à observer ce que nous n’avons pas.

Avec une petite graine de remerciement pour la vie, tu peux faire pousser plein de belles choses incroyables!


Ceux qui ne cessent de dire : « je veux ceci ou je veux cela », en fait ce qu’ils disent plutôt, c’est je n’ai pas ci ou je n’ai pas cela. Ce n’est même pas autant les mots que l’énergie qui dégagent de ces affirmations qui se manifeste. L’énergie du « manque ».


Nous sommes bénis tous les jours par plein de miracles et il suffit de les observer.

Juste le fait de reconnaître la chance de se réveiller ce matin est une bénédiction. L’univers m’aime comme je suis et je n’ai pas besoin d’être ou de faire quelque chose quelconque pour être aimé.

Certains pensent qu’ils ne méritent pas ceci ou cela ou qu’ils doivent ceci ou cela pour obtenir ce qu’ils désirent… Du moment que tu reconnais que cette force t’aime comme tu es, peu importe qui tu es, alors tu apprécies qui tu es.


S.C.

Vous dites que le matin c’est bien de se réveiller avec une bonne musique positive comme « Its gonna be the best day of my life! », dansez jusqu’à votre salle de bain, étirez vous devant votre fenêtre, sentez que vous êtres maître de votre vie! Centrez votre attention sur tout ce qui va déjà bien dans votre vie. Mais pourquoi spontanément, l’être humain ne semble-t-il pas faire cela d’emblée?


P.G.

Je crois que de plus en plus nous observons qu’il y avait une ancienne façon de faire et que nous nous réveillons tranquillement à cette nouvelle façon de faire et de penser. On voit plus clairement maintenant. C’est comme une naissance, ce n’est pas toujours facile, nous sommes dans un nouvel air et certains ont peur de cette nouvelle façon de voir. Plusieurs sont dans cette ancienne façon d’être, mais cela change maintenant. Il y a quelque chose de beau qui va émerger de cela, mais pour le moment, peut-être que cela ne ressemble pas à cela!


Reconnaître que quelque chose de beau émerge, c’est aussi cela être dans un état de gratitude. Alors même si moi qui adore voyager, je n’ai pas pu partir à cause de la pandémie, même s’il fait froid en ce moment au Kansas, je sais que quelque chose de positif va émerger de ces événements.


Nous sommes trop concentrés sur ce qui se passe en ce moment et nous oublions tout ce qui pourrait être possible! La question est: est-ce que vous voulez vivre dans un état de « problèmes » ou un état de « possibilités »?


Oui, c’est vrai, il y a des problèmes et je ne suis pas là pour faire du déni. Mais ce que je veux dire c’est qu’il y a une infinité de possibilités disponibles.

Ce que vous observez en ce moment, ce n’est qu’UNE possibilité. Mais il y a une infinité de possibilités. L’objectif est de simplement détourner notre attention vers ces possibilités.



S.C. On ne peut pas ignorer le fait que nous aurons toujours des problèmes, mais vous voulez dire que ce n’est qu’une façon de voir les choses et qu’il y a un milliard d’autres possibilités de voir ce problème?


P.G.

Oui, c’est exactement cela. Quand vous avez un problème, vous pouvez passer votre temps à focaliser sur cela et créer des scénarios négatifs pendant des heures.

OU, vous pouvez aussi vous rendre compte qu’il y a une infinité de possibilités de voir cette situation. Dans la physique quantique, on parle « d’effondrement de la vague »…je m’explique.


Lorsqu’on met l'accent sur une chose, on élimine toutes les autres possibilités et tout cela n’est plus disponible, car vous ne pensez qu’à une chose et donc, c’est l’effondrement de la vague.

C’est important de s’ouvrir sur toutes les possibilités et non pas de focaliser sur le problème.






Voici une anecdote qui explique cela.

E-Squared, mon livre qui fut le livre à succès au New York Times est traduit en 40 langues, je l’ai écrit 9 ans avant qu’il soit publié. Cette année-là, j’ai essayé de le publier, il fut imprimé, mais seulement 5 personnes l’ont lu! Le « timing » n’était pas le bon à cette époque-là. Mais comme c’était le 16e livre que j’avais écrit, je me suis tout simplement dit, je le range dans le tiroir et je vais faire autre chose! Je n’ai pas pensé à cela comme un « problème ». Alors à cette époque, j’ai voyagé beaucoup, j’ai eu la chance d’écrire 3 livres pour National Geographic, etc.


Et puis éventuellement 8 ans plus tard, j’ai eu l’intuition de relancer le livre E-Squared. Ce fut une idée qui m’est apparue comme cela, sans aucune raison. Je l’ai donc envoyé à la maison d’édition Hay House (la maison d’édition de Lousie L Hay) et ils l’ont acheté. Le moment choisi était parfait à ce moment-là. Ils n’ont pas payé beaucoup par contre pour ce livre, ils ne s’attendaient pas à autant de succès. Il n’y a pas eu beaucoup de publicité non plus, ce livre a fait son chemin de bouche à oreille. C’est devenu un succès. C'était le bon moment pour lui de révéler ses enseignements!


S.C. Pourquoi pensez-vous que cela prit autant de temps afin que ce livre devienne un succès, croyez-vous qu’il avait effectivement besoin de ces 8 ou 9 ans pour devenir ce qu’il est devenu ?

Avons-nous le contrôle sur le temps?


P.G. Je crois que l’univers, Dieu, l’énergie : appelez cela comme vous le voulez! Je crois que cette force est beaucoup plus intelligente que nous! La plupart de mes pensées sont limitées, à cause de mon éducation, la société, ce que j’ai appris par ma culture, mon égo, vous voyez ce que je veux dire ? Alors, notre égo dit : je veux cela maintenant, on pense que maintenant est le bon moment.

Mais, heureusement , si vous faites confiance qu’il y a une plus grande force derrière tout cela qui sait exactement quand ce sera mieux, alors vous êtes dans l’état des possibilités. L’univers sait mieux que moi. Il faut avoir la foi que cette force veut collaborer avec nous : et elle veut! Moi je croyais que le meilleur temps était quand j’ai écrit mon livre, mais quand je regarde en arrière, je me rends compte que le « timing » était parfait 9 ans plus tard. Tout s’est passé parfaitement et au bon moment et maintenant ce livre est un succès et il suit son chemin partout dans le monde.


S.C. Lorsque tout semble bien aller dans nos vies, c’est facile d’être positif et d’apprécier, mais lorsque nous traversons des épreuves ou que nous recevons de mauvaises nouvelles, c’est plus difficile de garder le moral. Avez-vous une recette pour cela ?


P.G.

Ce qui est toujours utile dans ces circonstances, c’est de se retirer et de devenir observant de cette situation et de se dire qu’il y a quelque chose de plus grand derrière cela.


Quand vous avez un problème, vous pouvez toujours demander de l’aide du divin ou de cette force afin de vous aider à voir cette situation différemment. C’est toujours un problème de perception…

Ce n’est pas un « problème » autant que c’est un problème de perception. On peut le voir comme quelque chose de trop gros qui nous stresse, qui nous fait peur ou qui nous crée de l’anxiété. Alors, demandez à la force de voir et vivre cela différemment.


Moi, avec mon petit cerveau de la grosseur d’un pois, ma perspective est beaucoup trop petite en rapport avec l’ensemble de l’univers, de l’infini. Alors je demande de voir cela d’une meilleure façon…de voir les autres possibilités! J’adore le mot *possibilité*…






S.C. Quelle est votre plus belle réalisation?


P.G.

Je crois que c’est la naissance de ma fille Taz. Oui…. J’ai eu la chance d’être sa maman pour 25 ans.

Sa naissance fut un miracle, car je n’étais pas mariée, j’étais plus vieille…J’avais 37 ans quand j’ai eu Taz. Je sens sa présence beaucoup et plusieurs personnes me disent qu’ils reçoivent des signes de Taz, je crois qu’elle travaille à différents niveaux. Certains mettent sa photo sur leurs murs de saints, certains la considèrent comme divine. Elle avait créé une fondation que je poursuis.

Voyez-vous, ce qui est arrivé est beaucoup plus grand que ce que je peux comprendre. C’est au-delà de moi.


S.C. Pam, votre vie est si riche et votre parcours est très inspirant. Vous êtes une magnifique auteure, vous avez parcouru le monde, vous êtes magicienne, une maître pour manifester vos rêves, vous voyez des miracles partout, est-ce que tout cela a un lien avec le fait que vous vivez au pays du magicien d’Oz? Hahah!


P.G. Hahahahaa! Vous savez, je ne sais pas si vous vous souvenez, mais dans le magicien d’Oz Dorothée essayait de s’enfuir du Kansas! Elle est donc partie, mais quand elle est revenue au Kansas, les images étaient en noir et blanc. J’ai toujours trouvé cette analogie un peu étrange. Mais vous savez, j’habite en plein cœur des Etas-Unis, le Kansas est l’état littéralement au cœur du pays, de l’Amérique. Alors je trouve que j’ai été vraiment chanceuse d’avoir pu voyager partout. Depuis la pandémie, je suis à la maison donc depuis presque un an…j’ai réalisé que le Kansas est une belle place pour vivre, j’habite dans une petite ville universitaire et c’est super. Mais je m’ennuie de voyager. Ici il n’y a pas vraiment de cours d’eau, de montagnes! C’est bien ici, mais pourvu que tu puisses voyager! Haha!


S.C.

Merci infiniment Pam je vous souhaite de beaux voyages bientôt! Merci pour votre grande générosité et cette merveilleuse entrevue.


Et vous chers lecteurs ou auditeurs, merci d’être là et soyez alignés avec le champ des possibilités infinies!








Featured Posts