COMMENT RAJEUNIR DE 20 ANS ?

Et si regardez en arrière revenait à la mode? En naviguant sur le site du magasine Psychologie, je découvre cet article de l’auteur Alain Heril (article ici )qui nous fait remarquer que nos sociétés traversent actuellement une période de dépression marquée par une incertitude du présent et une peur de l’avenir. Les individus se tourneraient maintenant vers le passé pour se ressourcer.

Regardez en arrière ? Vraiment ?? Attendez, si je me compare avec aujourd’hui je dirais que je suis restée la même. Quoi que, non! Maintenant je ne peux plus manger certaines choses, je ne peux plus me coucher aussi tard, j’aurais besoin de lunettes. Des ami(es) m’ont répondu qu’ils ne peuvent plus courir car ils ont mal aux genoux ou qu’ils ont 20 livres à perdre, mais en général personne n’ose plus « comme avant ». Avant le boulot, avant les enfants, avant les responsabilités, avant les échecs ou même les réussites, avant la pression, avant l’argent, avant les dettes, avant les petits bobos. Comment étions-nous avant? Dans le film Snatched (2017) Snatchedtrailer Amy Schumer fait remarquer à sa mère comment elle est devenue très prudente et peureuse avec les années. Cette mère qui fut si téméraire jeune fut prise dans de nouvelles aventures qui la ramènera vers ce qu’elle était avant.

Je rigole encore du personnage d’Alain Chabat dans Les Gamins (2013) LES GAMINS bande annonce. Persuadé, après 30 ans de mariage qu’il est passé à côté de sa vie, Chabat se lance dans une vie de gamin cherchant sa liberté. Il cherche ce qu’il était avant…

Curieusement, le film Cocoon (1985) jouait à la télé dernièrement COCCON TRAILER. Là aussi, j’observe des personnes âgées en Floride qui se baignent dans la piscine de leur maison de retraite avec des “cocons” qui leur rendent leurs jeunesses. Soudain, dans leurs corps de 70 ans, ils dansent comme avant et c’est bien plaisant! Mais depuis quand aime-t-on ça être comme avant ?

Assise à la cafétéria de l’école de mes garçons, je réfléchis. Je regarde cette jeunesse qui m’entoure et je pense à ce temps qui passe si vite. Que ça serait chouette d’avoir cette frivolité, cette insouciance et cette spontanéité des jeunes, mais avec l'expérience que nous avons maintenant...

J’en suis venue à une explication pour rajeunir de 20 ans. Ce qui peut nous donner un air de jeunesse aujourd’hui, c’est d’observer nos bons coups du passé. Se faire de “meilleurs moments” (comme à la télé) sur notre vie.

Se rappeler nos coups de tête, ce voyage sac à dos en Europe, le 15 heures de bus pour se rendre à New York, les multitudes de nuits blanches, les rencontres impromptues, les aventures sans lendemain. Faire une pause pour observer notre passé nous révèle ce dont nous étions capables de faire. Moi ça me donne le courage nécessaire pour affronter les nouveaux défis d’aujourd’hui.

C’est ce que je désire pour mes garçons aussi. Je souhaite qu’ils mènent une vie remplie d’expériences. Comme cela, quand ils seront adultes, s’ils se perdent dans le stress de la vie je souhaite qu’ils puissent revenir un peu en arrière et se dire : regarde ce que j’étais capable de faire, ce que j’ai accompli quand j’étais jeune.

J’ai vu le soleil se lever derrière la montagne Amathus, j’ai voyagé sur notre planète, j’ai sauté du haut d’un rocher, j’ai essayé le surf, le football, le tennis, le paddling, j'ai mangé des mets russe, grec, arabe, appris à parler plusieurs langues, pêché en haute mer, fait un feu la nuit, pris un bain de minuit dans la Méditerranée. J’ai vécu loin de mon pays, j’ai connu l’ennui, le “home sick”, j’ai eu peur, j’ai su me faire des amis : mais au final j’ai su m’adapter à tout. J’ai su remonter tous les défis, relever tous les obstacles. Ce n’était pas toujours facile, mais je l’ai fait.

Afin de se sentir jeune et en vie, peut-être faut-il mener une vie stimulante et palpitante au moment présent? Là, en ce moment même, peu importe notre âge, et où nous sommes rendus dans nos vies. Vivre au max, repousser nos limites encore un peu! Ou beaucoup ?

Je vous laisse sur une scène de film qui vous rappelle sûrement de bons souvenirs. Dans le film UP (La Haut) le veuf, M. Frederickson décide de s’envoler avec sa maison accrochée à un immense bouquet de ballons soufflés à l'hélium vers le Pérou afin de réaliser le rêve de sa défunte femme. Je remarque qu’au départ, ce vieux grincheux grisonnant marche avec sa canne, il doit même utiliser même un ascenseur pour atteindre le deuxième étage de sa maison. Au fil du film, alors qu’il doit trimbaler sa maison avec le tuyau d'arrosage, on remarque qu’il marche de mieux en mieux : il a pratiquement oublié sa canne. Son air s’illumine et semble plus énergétique et frivole pour enfin courir à toute allure sur un Zeppelin. On dirait qu’il a 20 ans de moins à la fin du film. Je pense que c’est parce qu’il a choisi de se dépasser et de vivre sa vie et d'oublier son âge. Il aurait pu choisir de rester à la même place où il était dans le gris et le noir. Mais il a choisi l’aventure…

Cela dit, aimez-vous aujourd’hui comme vous êtes! Mais jetez quand même un petit clin d’œil en arrière… Donnez moi vos impressions… A + Une fille Sur une île…

Featured Posts
Recent Posts