PÉTRIFIÉÉ À PÉTRA


Ce qui m’a frappé en revenant de Pétra fut de constater que je n’avais pas pris beaucoup de photos. Moi qui suis toujours si vite sur la gâchette de mon mobile, je me demande bien où j’avais la tête ?

Je pense que c’est à cause des Bédouins : les vedettes de la Cité Rose. Les Nabatéens originaires de Pétra avec leurs yeux maquillés de Khôl noir, leurs jeans et leurs grands foulards sur leur tête! C’était stupéfiant de les regarder. Leur assurance inébranlable marchant sur leurs terres ancestrales, cellulaire à la main. Quel contraste!

(Heureusement un bedouin passait derrière moi...quel style avec les mains dans le dos)

Devant ces portes gigantesques que l’on surnomme «Trésor », ce chef-d’œuvre sculpté dans la roche rose, j’ai figé comme une statue de marbre et j’en ai oublié de capter tout ce spectacle dans la mémoire de mon appareil.

Cette perte de contrôle de mon monde est survenue à mon insu alors que tous mes sens étaient occupés à ressentir ce qui était autour de moi. Le son des sabots des chevaux, la lumière changeante qui transforme la couleur des rochers de rose à rouge, l’odeur des ânes, les Nabatéens sur leurs chevaux qui galopent à toute allure à travers les touristes. Je n’ai même pas pensé filmer tout cela. C’est incroyable non? C’est maintenant que je m’en rends compte!

Je suis restée assise une heure sans rien penser devant le « Trésor ». Soudain, tous mes objectifs de vie, mes désirs et mes rêves n’avaient aucune importance. J’étais comme au-dessus de tout. Maître du monde, les deux pieds dans le moment présent. Ce n’est pas tous les jours d'avoir la chance d’être sur un site d’une des 7 merveilles du monde! Je crois que j’ai décroché bien avant mon arrivée à Pétra. Cela a commencé sur la route qui nous menait à Wadi Musa près d'Aqaba la ville près de la cité rose. Nous avons quitté très tôt notre hôtel de la Mer Morte pour emprunter une des plus belles routes de la Jordanie. 350 km nous séparait de Pétra. Du lieu le plus bas sur terre, les rives de la mer où l'on flotte, nous sommes montés dans les hauteurs de la Jordanie.

(Mer Morte - de l'autre coté de la rive c'est Israël)

Le décor changeait sans arrêt. C’est entre les terres fertiles et vertes, le désert plat et sans vie, les troupeaux de chèvres et de moutons, les routes en lacets et les montagnes rouges rocailleuses que j’ai oublié de penser. Même qu’il nous a semblé voir des têtes géantes pétrifiées dans la roche à un certain moment. Puis, quelques chameaux passèrent devant notre voiture, on aurait dit un décor de cinéma où tout était orchestré.

(arrêt sur la route aride)

Puis, Pétra. On y accède par un chemin, une crevasse, une craque, un passage, une gorge: que l'on appelle le Siq. La plupart des visiteurs s’y rendent à pied, mais certains s’y rendent en petites calèches. Nous avons pris notre temps et avons marché un bon 45 minutes dans le Siq. On sait qu’à tout moment, à un tournant, nous arriverons sur la vedette du site, le Trésor.

À cet endroit c’est la fin de la crevasse : on dirait une grande clairière. Il y a un petit café, un bazar, des tours de chameaux, les Bédouins qui font leurs apparitions! Une façon d’attirer les touristes et de faire quelques sous supplémentaires en les emmenant en haut de la falaise qui fait face au site.

Vous croyez ne pas pouvoir marcher ce chemin ? Tout ce que je peux répondre est que nous avons vu un homme avec 2 jambes artificielles ainsi qu’un bras artificiel devant les grandes portes. Il a marché tout cela avec une moitié de corps en vie. Quel accomplissement pour lui et sa courageuse femme qui l’accompagnait ! Il devait réaliser son rêve malgré ce corps détruit par je ne sais quoi. J’ai pensé un militaire. Quel miracle de le voir là! Il est aussi, à mon avis, une merveille du monde moderne. Pour ma part, j’y étais avec ma famille, mes enfants et mes parents. Cela prend de bonnes chaussures de marche, car tout se fait à pieds si on veut bien prendre le temps de tout voir. Le site est gigantesque et peut se faire sur 3 jours, car il y a énormément de sites à voir.

Je le souhaite vraiment à tous ceux avides d’extraordinaires et d’aventures! En attendant, vous pouvez toujours regarder India Jones 3 et la dernière croisade. La fin du film se passe exactement là alors que Dr. Jones est à la recherche du Saint Graal (Holy Grail).

https://www.youtube.com/watch?v=bGN0LuEXBYY

Je n’ai peut-être pas trouvé cette coupe précieuse sur les terres de la Cité Rose, mais je crois avoir connu le sentiment qui vient avec : un sentiment de plénitude, de bonheur et de jeunesse. Éternelle j’espère ! Je n’ai peut-être pas beaucoup de photos, mais cette expérience sera gravée à jamais dans ma mémoire. Même chose pour mes enfants et mes parents.

(mon billet...en souvenir...)

À quand le départ pour trouver votre saint Graal? Une fille…

xx

(petit bedouin)

(La couleur des roches ressemblent au noyau des pêches...Ha oui, et je me suis achetée un petit chameau)

(quelque part sur la route déserte)

Featured Posts
Recent Posts