Cyp-Russe: ces étonnantes traditions russes... à Cyprus!


*Je dédie ce texte à mes parents.

Je vous présente Kseniae, une nouvelle amie de Kamchatka. De quel endroit du monde?

Elle vient de l’extrême Est de la Russie, une péninsule située entre la mer de Okhotsk et la mer de Béring.

Notre rencontre à Limassol tient du miracle? Oui certainement.

Mais la chance de rencontrer des Russes était très probable ici.

La péninsule de Kamtchatka est complètement à droite de la Russie (en forme de long losange).

Je n’ai pas de chiffres exact, mais environ 40 000 russes vivraient à Chypre. Et cela continue d’augmenter! Ils ont leur station de radio, un journal, des magasins spécialisés, quelques écoles. C’est aussi une destination de vacances très populaire : on compte 4 heures de vol entre Moscou et Larnaca. Quand même rapide pour obtenir du beau temps!

Magasine Russe de Limassol.

En 2015, Kseniae s’est installée à Chypre avec son mari Evgeny et ses deux garçons , Misha et Gosha. Deux nouveaux amis pour mes boys! Ils sont venus surtout pour le climat, la qualité de vie et pour la sécurité du pays. Les Cypriotes sont aussi très accueillants me dit-elle! Je la crois noir sur blanc!

Toujours est-il que je voulais vous parler de leurs traditions qui ont touchées mon cœur de mère.

Samedi dernier, on célébrait le 8ième anniversaire de mon fils Emanuel.

En Russie, le jour de la fête de votre enfant, la mère (c’elle qui a porté et donné naissance) se doit de recevoir des douceurs, des bouquets de fleurs, du champagne et des jolies mots. C’est un moment touchant lorsque les mamans russes, en venant reconduire leurs enfants à la fête, me font la bise en m’offrent de jolies fleurs! On me félicite comme si je venais d’accoucher!

Le jour de l’anniversaire de Ksenea, elle envoie toujours des fleurs à sa maman…

Elle l’a remercie de l’avoir mis au monde. C’est une tradition qui honore les mères et ce, chaque année et pour toute la vie! Moi j’adore et j’adhère…

Moi et mes boys: je vais leurs enseigner cette tradition !

Autre habitude russe, lorsque c’est votre fête et que vous célébrez entre amis, on lève notre verre pour faire 3 « chin». Le 1er : pour souhaiter santé et bonheur au fêté. Le deuxième, un souhait à un autre ami et le troisième toujours à la santé de nos parents! Si les parents sont décédés, on fait un « toast » silencieux en gardant notre verre près de nous.

Alors je porte un toast à mon fils Emanuel, un deuxième à vous tous mes chèr(e)s ami(e)s lecteurs et lectrices ..un troisième à la santé de mes parents bien vivants!

Nazdarovya*!

À la semaine prochaine...

Une fille…

Mira Dar: une laiterie russe installée à Limassol...

Un terrain à vendre: écriteaux Russe/Anglais.

Article sur Brigitte Bardot dans le magasine Russe.

Featured Posts
Recent Posts